Sandra BÉRUBÉ

SCULPTEURE

Bronze, Fer Forgé & Installations

Bronze

Le bronze est considéré comme un des materiaux les plus nobles en sculpture. Le moulage de bronze utilise le procédé complexe de cire perdue. 

La première étape est la création de la sculpture en argile. Un moule en silicone en est fabriqué, qui sert à faire couler une reproduction en cire de la sculpture. Celle-ci est retravaillée et souvent coupée en plusieurs pièces, en préparation du moulage. La prochaine étape est l’ajout de becs verseur et de cheminées de ventilation, toujours en cire, qui assureront une distribution efficace de bronze liquide lors du moulage. Ensuite, de nombreuses couches de sable de silice sont successivement appliquées sur la cire sur un cycle de plusieurs jours. Il en résulte une dure coquille de céramique qui sert de moule pour le bronze. Ce moule est chauffé jusqu’à en laisser échapper la cire, laissant un espace négatif de la forme de la sculpture initiale. 

Le jours de la fonte, la température monte au même rythme que les lingots de bronze fondent dans la fonderie et que les moules se font préchauffer jusqu’à rougeoyer.  Le magnifique liquide orange rougeoyant semblable à de la lave ultra réflective est versée avec attention dans le moule. Une fois refroidi, la coquille est cassée à la main, à l’aide de marteau et de ciseau à métal. C’est une étape très physique, à la fois intense et délicate, comme chaque impact se doit d’être précis afin de ne pas endommager la surface du bronze. Les becs verseurs et cheminés doivent être coupés, les différents morceaux resoudés, et la surface, retravaillée afin de redonner au bronze l’aspect initial de la sculpture. La finition est l’application de patines traitées à la chaleurs, afin de donner au bronze son fini riche, et le sceller avec une cire naturelle. 

Le procédé entièrement fait à la main des sculptures de bronze en fait des pièces uniques, qui chacune ont leurs propres variations.